IMMUNOCAL

Immunocal est une protéine naturelle unique, brevetée et spécialement formulée dont la capacité de maintenir un système immunitaire fort a été cliniquement prouvée

  • Client au détail: C$107.50
  • Client avec livraison automatique: C$80.63
  • Numéro d'article : 0005000
  • Contenu : 30 sachets (10 g chacun)

Immunocal est une protéine spécialement formulée dérivée du lactosérum. Il contient les composantes de base du glutathion.

Comment fonctionne Immunocal? Le système immunitaire est incroyablement complexe, mais l’une de ses pierres angulaires principales est la capacité d’utiliser une molécule appelée glutathion. Le glutathion est présent dans toutes les cellules du corps. Il est essentiel à la vie et d’une importance primordiale pour la santé. Des dizaines de fonctions corporelles font appel à cette molécule en tout temps. Elle est difficile à remplacer. Le glutathion est le « maître antioxydant » du corps, son principal enzyme de détoxification. Il nourrit véritablement le système immunitaire. Immunocal est une source naturelle de cystéine, précurseur du glutathion, pour le maintien d'un système immunitaire fort.

De nombreux produits naturels offerts sur le marché affirment contribuer au bon fonctionnement du système immunitaire, mais très peu d’entre eux ont fait l’objet de tests rigoureux et d’essais cliniques publiés sur des êtres humains, comme Immunotec l’a fait au fil des ans. Plus de quarante articles scientifiques et médicaux publiés confirment sa crédibilité remarquable.

En plus de sa faculté à augmenter le niveau de glutathion et de tous les bienfaits que cela procure, Les protéines contenues dans Immunocal possèdent une valeur biologique très élevée.

Bienfaits

  • Immunocal est une source naturelle de cystéine, précurseur du glutathion, pour le maintien d'un système immunitaire fort.
  • Les protéines contenues dans Immunocal possèdent une valeur biologique très élevée.
  • Contribue à augmenter la force musculaire et à améliorer la performance lorsque combiné à une activité physique régulière.
  • Source de protéines qui contribuent à bâtir et à réparer les tissus et à développer des anticorps.
  • Source d’acides aminés essentiels pour le maintien d’une bonne santé.
  • Supplément à l’entraînement/soutien pour les athlètes.
  • Contribue à développer la masse musculaire maigre lorsqu’il est associé à un entraînement régulier et à un régime alimentaire sain et équilibré.

Ingrédient médicial par sachet :

Isolat protéique de lactosérum (lait de vache) 10 g

Immunocal est une protéine entièrement naturelle dérivée du lait. C’est un isolat de protéine de lactosérum spécialement formulé.

Oui, le lactose est éliminé durant la production d’Immunocal. Il reste moins de 1 % de lactose. Le produit peut donc être légalement déclaré « sans lactose ». Il est important de noter que l’intolérance au lactose est différente de l’allergie aux protéines du lait (voir ci–dessous).

La plupart des personnes qui déclarent être « allergiques » au lait ne sont en fait pas allergiques, elles sont simplement intolérantes au lactose. Si c’est le cas, elles peuvent prendre Immunocal. Si elles sont véritablement allergiques aux protéines du lait, elles devraient l’éviter. Toutefois, la majorité des allergies aux protéines du lait (80 %) visent une protéine appelée « caséine ». Il y a très peu de caséine dans Immunocal (en général moins de 1,5 %).

Le lactosérum est un groupe de protéines que l’on retrouve dans le lait.

Les protéines de lactosérum peuvent être produites dans différentes concentrations. La concentration des protéines de lactosérum « ordinaires » peut varier entre 20 % et 70 %. La concentration des protéines de lactosérum « concentrées » peut varier entre 70 % et 90 %. Un « isolat » de protéine de lactosérum contient plus de 90 % de protéines pures. Il est techniquement difficile et coûteux d’atteindre une telle concentration sans compromettre la structure de la protéine.

Seuls les isolats sont complètement exempts de gras, de toxines solubles dans le gras, d’eau, de toxines solubles dans l’eau, de lactose et d’autres contaminants. Il s’agit de la forme de protéine la plus « pure ».

  • Immunocal est appuyé par des recherches approfondies publiées dans des journaux médicaux.
  • Immunocal est produit d’une façon spéciale qui préserve la structure naturelle de la protéine afin qu’elle conserve son effet bénéfique pour les cellules.
  • L’efficacité d’Immunocal sur les êtres humains a été cliniquement prouvée.
  • Immunocal figure dans le PDR (Physicians' Desk Reference) aux États–Unis.
  • Immunocal figure dans le CPS (Compendium des produits et spécialités pharmaceutiques) au Canada.

Le processus exclusif de fabrication d’Immunotec préserve les ponts disulfures essentiels de la cystéine, précurseur du glutathion. En fournissant cette protéine délicate aux cellules, il permet au corps de créer du glutathion et de maximiser le système immunitaire. Les autres protéines de lactosérum sont souvent fabriquées en utilisant une chaleur intense (pasteurisation) et des techniques de mélange vigoureux, produisant ainsi un produit dénaturé et inefficace.

Non dénaturé signifie qu’une protéine n’a pas été endommagée ou transformée de manière importante par rapport à son état naturel. Immunocal agit en fournissant aux cellules des précurseurs de glutathion importants. Il est essentiel que ces précurseurs demeurent intacts ou non dénaturés durant le processus de fabrication et de mélange afin de renforcer le système immunitaire. C’est pourquoi nous recommandons d’éviter de chauffer Immunocal ou de le soumettre à un mélange vigoureux afin de préserver sa bioactivité.

En tant que source d’acides aminés, la protéine de lactosérum est supérieure au point de vue nutritif aux autres types de protéines. Tous les isolats de protéine de lactosérum sont une bonne source de protéines. Toutefois, il faut tenir compte de plusieurs autres variables pour déterminer la qualité du lactosérum. La plus importante, c’est à quel point la protéine est proche de sa forme originale dans la nature. Cette proximité peut facilement être compromise lors de l’exploitation, la fabrication, l’emballage, l’entreposage, la livraison et le contrôle de qualité du produit. Les autres isolats de protéine de lactosérum n’ont pas fait l’objet de tests approfondis dans le cadre d’essais cliniques sur des humains. Il est donc impossible de prévoir s’ils fonctionnent ou non.

Immunocal est une source naturelle de cystéine, précurseur du glutathion, pour le maintien d'un système immunitaire fort.

  • Immunocal fournit à vos cellules les composantes de base (précurseurs) nécessaires pour produire du glutathion.
  • Immunocal fournit à vos cellules et tissus tous les acides aminés essentiels dont ils ont besoin.
  • Immunocal fournit d’autres peptides (petites protéines) essentiels à de nombreux aspects de votre santé.

C’est une substance produite par vos propres cellules et qui est essentielle à la vie. Le glutathion joue de nombreux rôles, dont les plus importants sont les suivants :

  • C’est le maître antioxydant du corps.
  • Le glutathion joue un rôle déterminant dans le bon fonctionnement du système immunitaire.

Le glutathion est décomposé pendant le processus de digestion et il est pratiquement impossible de le fournir aux cellules directement par la bouche. Pour augmenter efficacement le niveau de glutathion, vous devez fournir à vos cellules les composantes de base (précurseurs) pour leur permettre de fabriquer du glutathion.

Les recherches sur Immunocal ont commencé à la fin des années 70 à l’Université McGill (dont la faculté de médecine est l’une des plus réputées au Canada). Les résultats d’essais cliniques sur des humains sont publiés régulièrement dans des journaux médicaux à comité de lecture reconnus du monde entier. Ces articles sont facilement accessibles en ligne.

Dans un journal « à comité de lecture », les articles sont examinés attentivement et évalués pour leur qualité et leur validité par d’autres médecins et scientifiques avant leur publication. Les articles qui ne résistent pas à cet examen sont rejetés. La majorité des articles soumis sont rejetés au départ. Cela évite toute déclaration mal avisée ou inexacte.

Le nombre augmente chaque année. À l’été 2012, on comptait plus de 35 articles publiés.

Le PDR (Physicians’ Desk Reference) aux États–Unis et le CPS (Compendium des produits et spécialités pharmaceutiques) au Canada sont publiés chaque année et distribués à tous les médecins et pharmaciens du pays. Ils contiennent tous les renseignements nécessaires pour prescrire des médicaments. Toutefois, Immunocal n’est pas un médicament. C’est l’une des rares substances naturelles à figurer dans ces publications.

Si vous examinez ces « recherches », vous découvrirez généralement ce qui suit :

  • Elles citent les travaux effectués par les docteurs Bounous, Kongshavn et Dröge ou d’autres scientifiques éminents sur Immunocal. Cela ne signifie pas que leurs produits fonctionnent aussi bien.
  • Il s’agit d’expériences effectuées en laboratoire ou sur des animaux de laboratoire, pas sur des êtres humains.
  • Toute personne souffrant d’une allergie à ses composants.
    Cela ne comprend PAS le lactose. Immunocal contient moins de 1 % de lactose. Il est habituellement bien toléré par les personnes souffrant d'intolérance au lactose.
  • Toute personne prenant des médicaments immunosuppresseurs afin d’éviter le rejet d’une greffe d’organe.

Consultez toujours votre professionnel de la santé avant de prendre des suppléments.

Aucun effet indésirable n’a été signalé. Une femme enceinte, qui croit l’être ou qui allaite devrait consulter un professionnel de la santé avant de consommer Immunocal.

Oui, les niveaux de glutathion diminuent avec l’âge.

Immunocal est une source naturelle de protéines classée parmi les produits de santé naturels. Un ballonnement gastro–intestinal et des crampes sont possibles si le produit n’est pas suffisamment réhydraté. Des éruptions cutanées temporaires semblables à l’urticaire ont été signalées chez de rares personnes ayant une réaction de détoxification grave. L’éruption cutanée se résorbe lorsque la consommation du produit est interrompue ou réduite.

Aucune toxicité liée au surdosage d’Immunocal n’a été signalée. Le glutathion est un composant intercellulaire étroitement réglementé et sa production est limitée par l’inhibition de sa propre synthèse par les enzymes gamma–glutamyl–cystéine–synthétase, ce qui réduit considérablement la possibilité de surdosage.

Dose d'Immunocal pour les enfants, en fonction du poids de l'enfant
Poids (lbs)) Poids (kg) Dose (sachet) Dose (g) Dose (ml) Dose (c. à soupe) Dose (c. à thé)
10 5 1/4 2.5 10   2
15 7   3.5 15 1 3
20 10 1/2 5 20   4
25 12   6 25   5
35 15 3/4 7.5 30 2 6
40 17   8.5 35   7
45 20 1 10 40 2.5 7.5

Évitez les liquides chauds et liquides très acides.

Les mélangeurs électriques devraient être évités en général. Les petits mélangeurs à main à faible vitesse sont acceptables.

En règle générale, il est recommandé de le consommer peu après l’avoir mélangé, de préférence dans les 30 minutes. Vous devriez le garder au frais en attendant.

Immunocal peut être mélangé à du lait.
Immunocal Platinum peut être mélangé à du lait, mais pourrait alors avoir un goût salé ou sûr.

La plupart des gens prennent Immunocal tôt le matin ou après un jeûne de quelques heures. Cela améliore l’absorption des protéines et l’utilisation des acides aminés. Si vous en prenez plusieurs sachets par jour, vous pouvez le faire à des moments distincts.

Le produit ne contient aucun additif. Son seul ingrédient est un isolat de protéine de lactosérum.

Immunocal est un produit d’origine complètement laitière et ne contient aucun autre dérivé d’origine animale.

Immunocal ne contient pas de résidus d’antibiotiques ou de pesticides

Non. En raison des préoccupations relatives à l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), le bétail est constamment surveillé pour détecter tout signe de la maladie. Les troupeaux d’Immunotec respectent l’interdiction d’utiliser des protéines de mammifères dans l’alimentation des animaux d’élevage. Il est interdit aux États–Unis d’utiliser des protéines de ruminants dans l’alimentation des vaches. Immunocal est certifié exempt d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

Immunocal devrait être conservé dans un endroit frais et sec pour maximiser sa durée de vie et préserver son intégrité. Nous recommandons des températures de 21 à 32°C (70 à 90°F).

Il faut 300 litres (79,25 gallons américains) de lait cru frais pour produire 1 kilogramme (2,2 livres) d’Immunocal. Immunocal est produit à l’aide d’un procédé doux, à des températures faibles pour préserver l’activité biologique des protéines.

Immunocal n’est pas un antioxydant en soi, mais il fournit les composantes de base pour la synthèse du glutathion, qui est l’un des principaux antioxydants intracellulaires.