La science d'Immunocal

RETOUR

Immunocal – Donnez-moi de l’info!

Article 4Immunocal est fait à partir du lait de vache! En fait, il faut 300 litres (79,25 gallons américains) de lait cru frais pour produire 1 kilogramme (2,2 livres) d'Immunocal. Le produit que vous consommez est un dérivé d’un isolat protéique de lactosérum spécialement mis au point pour Immunotec. Avant d’aborder la question du glutathion et de son action, voyons quelques-uns des bienfaits qu’apporte Immunocal, une source naturelle de cystéine, précurseur du glutathion, pour le maintien d'un système immunitaire fort.

Comme bon nombre d’entre vous le savent probablement, la protéine de lactosérum, et particulièrement l’isolat protéique de lactosérum (plus de 90 % de protéines), est souvent référée en tant que « protéine idéale », car elle contient tous les acides aminés essentiels à la protéinogénèse de l’organisme. Étant donné que la valeur biologique d’Immunocal est supérieure à 110, il serait difficile de trouver une protéine utilisée de façon plus efficace par l’organisme.

Immunocal contient également des acides aminés à chaîne ramifiée, de la leucine, de la L-isoleucine et de la valine (AACR). Lors de l’exercice physique, le corps utilise de préférence les AACR comme source d’énergie. Lorsque les niveaux de AACR sont bas, la fatigue s’accroît, et ce, tout particulièrement lors d’épreuves d’endurance. Immunocal contient davantage de AACR que le soya et les œufs ou plusieurs des autres protéines que vous pouvez acheter dans un magasin de nutrition. Cette caractéristique est particulièrement importante pour la régénérescence des muscles après l’exercice.

Toutefois, c’est l’aspect relatif au glutathion qui rend Immunocal si important. Immunocal figure au PDR (Physicians’ Desk Reference - une publication américaine où sont répertoriés tous les médicaments sous ordonnance qui peuvent être prescrits aux États-Unis) et y est mentionné comme étant un précurseur de glutathion. Pourquoi « précurseur »? Parce que le glutathion ne peut être ingéré. Si on en mange, il est rapidement digéré et n’atteint jamais les cellules. Une façon efficace de hausser les taux de glutathion dans l’organisme est de consommer des précurseurs de glutathion, c’est-à-dire les éléments constitutifs qui permettent à l’organisme de fabriquer lui-même son glutathion.

Dr. BounousLe docteur Gustavo Bounous, « l’arrière-grand-père » de la recherche sur les précurseurs naturels du glutathion, a commencé à étudier ce phénomène à la fin des années 1980. Lorsqu’il a mis au point Immunocal, son objectif était d’optimiser de façon efficace la fonction immunitaire chez les patients immunodéprimés, notamment les personnes atteintes d’un cancer, du SIDA ou d’une autre maladie grave. Incidemment, il faut noter que toutes ces maladies sont caractérisées par une perte de masse musculaire. Depuis les premiers jours de la recherche sur le glutathion, la littérature médicale s’est enrichie de plus de 80,000 articles sur le sujet. C’est donc dire que nous connaissons maintenant beaucoup mieux les fonctions du glutathion.

Si vous consultez des ouvrages médicaux sur le glutathion, vous constaterez que l’on fait référence à la protéinogénèse, à la régulation de l'activité enzymatique et à une panoplie d’autres fonctions plutôt compliquées. Toutefois, toutes ces fonctions peuvent se résumer dans l’acronyme « A.I.D. »: A: qui signifie Antioxydant, I: Immunostimulant, et D: Détoxifiant.

On qualifie le glutathion de « maître antioxydant », car aucun des antioxydants que vous prenez actuellement ne pourrait fonctionner sans la présence du glutathion. Le glutathion recycle et recharge tous les antioxydants de vos cellules. Cette fonction revêt une importance capitale relativement à la question du stress oxydatif, et ce, tout particulièrement dans le cadre de la médecine sportive, car les athlètes en entraînement peuvent utiliser jusqu’à 20 fois plus d’oxygène que ceux d’entre nous que l’on pourrait qualifier de « patates de canapé ».

Le glutathion joue un rôle déterminant dans la réponse immunitaire. Les gens qui ont une infection vont épuiser rapidement leurs taux de glutathion. Il a été clairement démontré au cours des années que l’entraînement un peu trop intensif peut occasionner des chutes relativement à la réponse immunitaire. Trop de médailles olympiques potentielles ont été perdues à cause de ce problème.

L’un des dangers que nous rencontrons quotidiennement est l’exposition à l'environnement. Peu importe notre niveau de prudence à cet égard, il y aura inévitablement quelque chose de nocif pour notre système dans la nourriture que nous mangeons, les liquides que nous buvons et l’air que nous respirons. Le rehaussement des taux de glutathion est une stratégie utilisée en salle d’urgence pour détoxifier les patients en surdose. C’est dans le foie que l’on retrouve la plus grande concentration de glutathion, car le foie est l’organe de détoxification le plus important de l’organisme.

DONNEZ-MOI DE L’INFO! Des milliers d’articles sur le glutathion et l’exercice sont disponibles en ligne. On y traite de tous les aspects qui y sont reliés, allant du développement de la masse musculaire jusqu’à la récupération après une blessure, en passant par l’abaissement du stress oxydatif et l’acidose pour favoriser la performance. Le docteur Larry Lands et ses collègues, de l’Université McGill à Montréal, ont publié une étude déterminante portant sur le glutathion en relation à la physiologie sportive. Il a démontré qu’Immunocal augmente la force et l'endurance de 10 à 15 %!

Il n’est pas étonnant de constater que de nombreux athlètes professionnels et de haut calibre profitent des avantages de cette découverte scientifique afin d’améliorer sainement leur performance!

LANDS L.C., GREY V.L., SMOUNTAS A.A.
Effect Of Supplementation With A Cysteine Donor On Muscular Performance.
J Appl Physiol. 1999 Oct;87(4) :1381-5.

RETOUR